Nous partîmes cinq, mais par un prompt renfort nous nous sentîmes trois cents en arrivant au port.

Fin de match5h00 : Le réveil sonne… « Je vais au Havreuh, je vais au Havreuh, j’ai trop de la chanceuh ».

6h00 : Je claque ma porte… « Est-ce que j’ai tout : maillot OK, Jogging OK, Baskets OK, Duvet OK, Culotte propre OK, Dentifrice OK, Manteau OK »

6h35 : Je récupère Laulau, tout est calme au dehors : « t’as les billets OK, t’as les maillots OK, t’as la pêche OK »

7h00 : Récupération de Louis et Vincent : « On va au Havreuh, on va au Havreuh »

7h30 : Gare de Nîmes, on voit Flo, l’équipe est au complet « oufffffffffff ». […]

Lire la suite